Le Futuroscope avant 10h00

Source : http://www.lanouvellerepublique.fr

Le parc du Futuroscope dans l'ombre du petit matin

02/08/2013 05:38
A partir de 6 heures du matin, l'équipe des espaces verts débroussaille, taille, ramasse les feuilles ou encore désherbe.
A partir de 6 heures du matin, l'équipe des espaces verts débroussaille, taille, ramasse les feuilles ou encore désherbe.

Le parc d’attractions est passé au crible chaque matin avant l’ouverture au public. Visite des coulisses avec les agents qui s’affairent pour que tout soit prêt.

A l'ouverture des portes du Futuroscope, les quelque 13 à 15.000 visiteurs par jour en saison estivale, découvrent un site agréable. Ils ne soupçonnent pas, qu'avant leur arrivée, la nuit et le matin même, des dizaines de mains fourmillent. « Pour que la sécurité des biens et des personnes soit permanente, 24 heures sur 24 », tient à souligner Nicolas Kremer, directeur d'exploitation du Futuroscope.

" S'adapter à la demande de manière réactive "

Il est 5 heures, et comme tous les matins des 280 jours d'ouverture au public, les balayeuses et camions bennes éclairent les allées du parc encore endormies. Ces premières lumières donnent le la à une trentaine d'agents qui s'affairent jusqu'à l'arrivée de la foule, à 10 heures. « Nous nettoyons les sanitaires, la voirie, les buissons, la pelouse, les poubelles… », explique Laurent, chef d'équipe à Dikéos, société en charge de l'entretien du parc. A l'entrée, aux pieds des arbres situés proche des gigantesques poupées robotisées, Marylène et Patrick s'occupent du désherbage thermique. Il est 7 h 30. « Dès que les portes sont ouvertes, nous réalisons des travaux manuels », précise Patrick. La discrétion. C'est le mot d'ordre après 9 h 30.
Pendant ce temps, sur le quai de chargement, le personnel de la logistique réceptionne la marchandise de produits frais. Bertrand vérifie que les commandes des neuf restaurants soient bien arrivées. A quelques pas de là, le laboratoire de fabrication, géré par le parc lui-même, tourne à plein régime. D'un côté le fournil dans lequel sont cuits au quotidien des pains et des viennoiseries pour alimenter l'Hôtel du Futuroscope et les différents points de restauration. De l'autre, des agents vêtus de charlottes et blouses blanches confectionnent des sandwichs et des desserts. « Pour pouvoir s'adapter à la demande de manière réactive », explique Michel, responsable de la restauration rapide.
Pour ce qui est de la maintenance des attractions, Frédéric, responsable technique de l'audiovisuel et du développement des attractions, pénètre dans la régie de l'animationChoc cosmique. Il contrôle l'état des serveurs vidéos ainsi que la qualité des six vidéos projecteurs. « Ce matin, l'un d'entre eux a dérivé en luminosité. Il y a des techniciens disponibles dès 7 heures du matin, jusqu'à la fermeture après le spectacle nocturne au cas où il faille intervenir ».
Il est 9 h 30. A première vue, le calme semble reprendre le dessus. Les agents d'accueil prennent place, les bureaux administratifs sont déjà occupés. La journée peut officiellement commencer.

Camille Fayet

Posté par blogfuturoscope à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


La saison estivale au Futuroscope


20130216_422

20130216_426

futuroscope_ladyonum_023

20130413_715

Posté par blogfuturoscope à 12:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Nouvelle photo-capture au Petit Prince 4D

20090101_330

L'attraction Le Petit Prince propose désormais sa photo-capture. Une fois de plus, comme toutes les grosses attractions du Parc, celle-ci est touchée par cette mode des photo-captures qui consiste pour les visiteurs à repartir avec leur propre photo personnalisée de l'attraction qu'ils viennent de faire. Ce système se trouve en règle général dans les files d'attentes pour les attractions douces (ce qui permet d'occuper les visiteurs), voire faisant partie intégrante de l'expérience pour les attractions à sensations fortes (Danse avec les Robots); puis la photo est à retirer à la sortie de l'attraction. Vous ne manquerez pas de passer par la cabine photo du Petit Prince depuis sa file d'attente (par ailleurs, la cabine laisse vraiment à désirer au niveau de l'esthétisme !), puis vous assisterez à l'expérience du Petit Prince 4D pour enfin passer devant les caisses à la sortie de l'attraction. Un moyen très rentable pour le Parc de dégager des bénéfices. Cependant, la sortie spatieuse du Petit Prince se prête idéalement à l'installation de ces caisses. On aurait même pu imaginer une petite boutique pour combler le volume de la pièce finalement un peu vide...

Posté par blogfuturoscope à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Le Petit Prince 4D : attraction préférée parmi les nouveautés 2012.

2

Voici le résultat de l'attraction préférée parmi les nouveautés 2012 :

 

 

 

1- Le petit Prince 4D                                       8,2
2- Imagic                                                         7,7
3- Les Yeux grands fermés                                   7,5
4- La Vienne Dynamique +d'effets (nouvel effet)        7,4
5- Le Jardin des énergies                                           5,7

Posté par blogfuturoscope à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le Futuroscope perd la boule… pour mieux la retrouver.

Communiqué de Presse
Le Futuroscope perd la boule… pour mieux la retrouver.
Jaunay-Clan, le 10 octobre 2012


Guillaume de RUSSE, Vice-Président du Conseil Général de la Vienne, Nicolas
KREMER, Directeur d’Exploitation du Parc du Futuroscope, ont présenté les travaux
de démontage de la « boule » du Futuroscope, en présence de Denis LAMING,
architecte des pavillons du Parc, et de Pascal JAYLE de la société Charondière
intervenant dans l’opération de déconstruction. Les travaux, d’un montant de
700 000 € HT financés par le Conseil Général, devraient s’achever à la mi-novembre.
La reconstruction de la boule est prévue à la fin du premier semestre 2013.
La boule, tout un symbole
La boule du pavillon de la Cité du Numérique a été construite en 1985. Emblème du
Parc pendant de longues années, auquel les visiteurs (et les poitevins) sont encore
très attachés, l’architecture du 1er Pavillon du Futuroscope propose une image gaie
de l’avenir, évoquant « un lever de soleil sur un horizon qui bascule, symbole d’un
monde en mutation », selon Denis Laming, son créateur. « Le Futuroscope joue
d’entrée de jeu l’architecture-événement. C’est une mise en scène, qui doit arrêter le
regard, éveiller l’appétit, donner l’envie d’aller plus loin ».
Un chantier exceptionnel
Le démontage de la sphère s’est avéré indispensable suite à l’expertise réalisée en
février 2012 par le BET Ginger/CEBTP (« la structure métallique a laissé apparaître
un état d’effeuillage au niveau des noeuds de contreventement, ainsi qu’une
corrosion importante des boulons qui lient les éléments de la charpente entre eux, en
raison d’infiltration et de stagnation d’eau »)
La structure métallique est ancrée sur une couronne en béton armé circulaire. La
boule (60 tonnes pour un diamètre de 17m), posée à plus de 20 mètres du sol, est
composée :
- en partie extérieure : d’une couche de polyester armé de 5 mm d’épaisseur
(ce type de produit est habituellement utilisé pour les coques de bateaux de
compétition) ;
- dans l’épaisseur de la structure : d’une mousse de type polyuréthane
d’environ 90 mm d’épaisseur ;

- En partie intérieure : d’une couche de polyester armé de 5 mm d’épaisseur ;
- habillage intérieur : de plaques de plâtres.
Afin de permettre un démontage en toute sécurité, la société Charondière a réalisé
un plancher support de l’échafaudage et de la demi-sphère basse en phase de
démontage et un confortement provisoire de la structure. Celui-ci a consisté en la
pose de deux cerclages de type treillis - acier à l’équateur de la sphère afin de
maintenir les diamètres des hémisphères nord et sud.
Un échafaudage a ensuite été installé à l’intérieur pour soutenir la structure. Des
poutres en profilé métallique ont aussi été fixées à la paroi de la sphère pour assurer
son maintien géométrique. Ces éléments ont ainsi permis de rouvrir en toute
sécurité la Cité du Numérique cet été en accord avec Bureau Véritas qui était
associé à cette opération. Cette phase de confortement a nécessité 18 tonnes
d’acier.
Le démontage de la sphère est opéré par une grue de 700 tonnes de l’entreprise
Médiaco. Pour l’accueillir, il a fallu créer un terrassement spécial au droit des 4 patins
de la grue (200 m3 de béton ont été coulés dans des puits rectangulaires de 4m par 2
à 3 mètres de profondeur).
Le démontage se déroule en quatre phases :
- découpe de la sphère en son équateur et levage de l’hémisphère nord
(deux palonniers avec 5 points d’élinguage ont été installés pour lever les
deux hémisphères)
- démontage des échafaudages
- découpe de l’hémisphère sud au niveau du plancher béton puis levage
- dépose manuelle des derniers éléments sous le plancher béton
Pour le bon déroulement des travaux, des conditions climatiques sont requises : le
vent ne doit pas excéder 49 km/h.
Toute la structure déposée sera ensuite triée et évacuée par la société Krizmanic.
35 personnes sont mobilisées pour l’opération, ce qui représente 1 200 h de travail
environ.
L’opération représente un budget de 700 000 € HT financés par le Conseil Général
de la Vienne dans le cadre de l’enveloppe annuelle d’1,5 M€ HT dédiée aux
« grosses réparations » qui permettent de maintenir en bon état le patrimoine du
Parc.


Et après ?


La reconstruction de la boule est prévue au cours du 2e trimestre 2013, à l’identique,
mais avec de nouveaux matériaux (structure métallique galvanisée) par l’équipe de
Denis Laming/GingerCEBTP. Parallèlement à ce lifting, la Direction du Parc réfléchit
actuellement à l’optimisation de cet espace retrouvé…


Contact presse Conseil Général Contact presse Parc du Futuroscope
Virginie Saint-Faust Jérôme Neveux
05 49 55 66 73/06 99 78 45 44 05 49 49 20 42/06 82 83 63 20
vsaintfaust@cg86.fr jneveux@futuroscope.fr

Posté par blogfuturoscope à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Le site web du Futuroscope vient d’être récompensé

Jaunay-Clan, le 9 octobre 2012.

Le site web du Futuroscope vient d’être
récompensé du Top/Com/ d’Or dans la section Digital/Multimédia catégorie « Site
consumer et e-commerce » au Congrès de la communication Top/Com de Paris.
de 6 mois de travail ouvrant vers une expérience de navigation qui reflète toute la diversité
du Parc », souligne Laure Mosseron
Plus d’immersion, plus de vidéos, plus d’actus, plus d’informations pratiques, plus d’outils
d’aide à la visite,… Le nouveau site a été conçu pour être une expérience à part entière avec
des pages immersives consacrées aux attractions. «L’ensemble du site a ainsi été pensé
pour l’internaute : plus simple d’usage et plus pratique en facilitant autant que possible son
cheminement ». Et les résultats sont au rendez-vous : en 9 mois, la fréquentation du site
futuroscope.com a augmenté de plus de 20%, tandis que le chiffre d’affaires a bondi de 25%,
faisant désormais du site internet le premier canal de vente du Parc.
Laure Mosseron, Directrice Marketing du
Parc, accompagnée de Yves Petit,
responsable webmarketing et Sebastien
Ganzer, community manager, et des
responsables de l’agence Extrême
Sensio), étaient présents lors de la remise
du prix, organisée à Roland-Garrros.
« Cette refonte a été le fruit d’une
réflexion commune, qui a nécessité plus
Le nouveau site du Futuroscope futuroscope.com en ligne
depuis janvier dernier, conçu par la Direction du Marketing du
Parc et l’agence interactive Extrême Sensio, vient de se voir
récompenser par le trophée Top/Com/ d’Or dans la section
Digital/Multimédia catégorie « Site consumer et ecommerce
». Décernés par un jury de professionnels en poste
dans les directions communication de grands groupes, les
Grands Prix Top/Com récompensent les meilleures actions et
réalisations de communication de l’année.
A propos du Futuroscope :
Le Parc du Futuroscope (Département de la Vienne, près de Poitiers), 2e parc de loisirs en France, accueille
chaque année 1,8 million de visiteurs. Il doit son succès en grande partie à un positionnement unique sur le
marché des loisirs, répondant à une double vocation ludique et pédagogique. Le renouvellement des contenus,
avec une offre toujours plus interactive et sensorielle (« Arthur, l’Aventure 4D », meilleure attraction au monde
2011, « Le Petit Prince »,« Les Yeux Grands Fermés, Parcours dans le noir »,…) a permis au Parc d’accueillir
depuis son ouverture, il y a 25 ans, plus de 40 millions de visiteurs. Plus de 30 expériences attendent les visiteurs
pour un séjour inoubliable en famille ou entre amis.
www.futuroscope.com
A propos d’Extreme Sensio: www.extreme-sensio.com
Extrême Sensio, www.extreme-sensio.com, est une agence « 360 digital » fondée en 1998. Extrême
Sensio accompagne plus de 80 annonceurs de différents secteurs tels que Futuroscope, Bacardi,
Freedent, Granola, Parc Astérix, Mutuelle Bleue, Club Med Gym… et les aide à s’adapter aux enjeux
de l’ère digitale avec des dispositifs innovants, intégrés et créateurs de valeur. L’agence est organisée
autour de 4 pôles d’expertise : conseil et channel planning ; créations ; solutions techniques ;
activation. Composée de 80 collaborateurs, Extrême Sensio a réalisé 65% de croissance et 11M€ de
CA en 2011. Elle a été élue Agence interactive indépendante en 2010.

Contacts presse Futuroscope:
Jérôme Neveux – jneveux@futuroscope.fr - 06 82 83 63 20
www.presse.futuroscope.com

Posté par blogfuturoscope à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Nouveau distributeur automatique

Situé devant le Solido (Monstres des Mers), il est décoré aux couleurs d'Arthur et du Petit Prince).

20120826_073

20120826_074

Posté par blogfuturoscope à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mise en place des Rapid'pass

Petite révolution et nouveauté de cette année : le Parc met en place les Rapid'pass qui vous permettront d'accéder aux attractions Arthur, l'aventure 4D et Danse avec les Robots plus rapidement en évitant la file d'attente... Petits inconvénients : une tranche horaire à respecter (c'est le principe), de plus on évite les files d'attentes thématisées donc à ne pas utiliser si vous faite l'attraction pour la première fois, mais plutôt pour les habitués. Ils sont à retirer au point info de la grande place du Kinémax.

20120826_075

Posté par blogfuturoscope à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le Futuroscope perd la boule

 
Le Futuroscope perd la boule
 
Le Parc qui fête cette année son 25e anniversaire, va vivre sans son emblème pendant près de dix mois. Le temps de déconstruire et de reconstruire une boule à l'identique.
Il faudra attendre juin 2013 pour revoir la célèbre boule du Pavillon du Futuroscope. Photo Dominique Bordier
Il faudra attendre juin 2013 pour revoir la célèbre boule du Pavillon du Futuroscope.
Photo Dominique Bordier

Le pavillon du Futuroscope, emblème du Parc depuis sa création, celui que l'on repère le mieux depuis la route, va perdre sa boule. La décision a été prise il y a quelques mois par le Conseil général de la Vienne qui demeure le propriétaire des murs, après le rachat de l'exploitation du parc de loisirs par un nouveau gestionnaire, la Compagnie des Alpes.


"La boule a un peu plus de 25 ans, on va partir sur une déconstruction en deux temps, puis une reconstruction", explique Guillaume de Russé, vice-président chargé des finances et du patrimoine. Compte tenu de son âge et de l'innovation de l'époque, une corrosion au niveau de la structure métallique est apparue. "Pour anticiper les problèmes, il vaut mieux remettre en état, ajoute-t-il. On a regardé toutes les possibilités techniques, c'est-à-dire conforter l'existant ou déconstruire".


Les premiers travaux devraient intervenir au début du mois de septembre, le pavillon ne retrouvera sa célèbre boule qu'au mois de juin 2013. "Elle sera réalisée à l'identique, avec des matériaux différents mais dans la même forme." assure M. de Russé. Le coût de l'opération est de 600.000 euros. L'enlèvement de la boule sera assuré par une grue de plus de 700 tonnes, avant qu'elle ne soit coupée en deux.


 

Philippe Bruyère

Posté par blogfuturoscope à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le Futuroscope ouvre son blog pour ses 25 ans

Communiqué de presse

b

Le Futuroscope ouvre son blog pour ses 25 ans
Jaunay-Clan, le 18 juin 2012.

Pour célébrer son 25e anniversaire, le Futuroscope lance son blog officiel, hébergé sur la plateforme Tumblr.
Déjà très présent sur les réseaux sociaux avec plus de 130.000 fans sur Facebook et 1.200 followers sur Twitter, le Futuroscope lance aujourd’hui son blog officiel (http://futuroscope.tumblr.com). Le parc souhaite s’adresser directement aux internautes avec des messages créatifs et décalés faisant échos à la thématique de l’imagination développée par le parc à l’occasion de ses 25 ans.
Le blog utilise Tumblr, la plateforme de blogs qui monte : plus de 55 millions de blogs hébergés dans le monde pour 140 millions d’utilisateurs*. Devenu l’un des principaux réseaux de partage de photos et d’images, Tumblr a été adopté par les créatifs (photographes, graphistes, designers…). En 2012, les équipes de Barack Obama font de leur blog Tumblr un des piliers de la campagne web du président américain sortant.
Au Futuroscope, le blog accueillera de nombreuses créations originales et inédites : des affiches d’attractions, des parodies, des gifs animés ou des infographies. Il mettra également en avant les coulisses, les hommes et les femmes du parc ou encore des archives issues des 25 ans d’existence du parc.
Parallèlement, un jeu-concours sera organisé sur la page Facebook du parc au courant du mois de juin, avec notamment des séjours VIP à la clé. Le blog servira de relais à cette opération et distillera de nombreux indices.
Ce blog vient compléter la nouvelle stratégie digitale du Futuroscope, initiée par la refonte du site web www.futuroscope.com mis en ligne en début d’année.

Posté par blogfuturoscope à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]