Source : http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne

Le Futuroscope prêt à investir 46 millions




Le Kinémax est l'un des cinq pavillons promis à de nouvelles attractions. Le numérique et le laser remplaceront les grandes images argentiques. - (Photo corr. Florian Delage)



Le conseil de surveillance du parc de l’image a validé hier matin un programme d’investissement de 46 millions en quatre ans.

Le vote a été unanime. Réuni hier, le conseil de surveillance du Futuroscope a donné son feu vert à un plan de 46 millions d'euros d'investissements pour le renouvellement des contenus de cinq pavillons du parc, dans les quatre ans à venir : l'ancien Image Studio, le Kinémax, le Solido, l'Imax 3D et le Tapis Magique.

La mise en œuvre de ces travaux ne dépend plus, désormais, que de la décision du conseil général. Propriétaire du parc dont la société d'exploitation a désormais pour actionnaire principal la Compagnie des Alpes, le département est sollicité à hauteur de 8 millions d'euros pour la reprise et le réaménagement des bâtiments qui doivent accueillir les nouvelles attractions.

Un plan pluriannuel

Le dossier a été présenté en début de semaine à l'ensemble des conseillers généraux, réunis en commission générale (voir notre édition d'hier). Il doit être débattu en séance publique le 20 décembre.
La question de la part des investissements qui sera récupérable sur le loyer payé au Département par la Compagnie des Alpes est déjà posée (voir notre édition d'hier). Mais les conseillers généraux de droite et de gauche qui siègent au conseil de surveillance du parc ont envoyé un signe fort, en votant à l'unanimité le plan quadriennal de renouvellement des attractions.
Président du directoire du parc, Dominique Hummel souligne pour sa part l'importance de l'engagement de la Compagnie des Alpes : « Le trou d'air que nous avons connu en 2013 nous a interpellés et nous a conduits à construire un plan pluriannuel et global. L'engagement contractuel de la Compagnie des Alpes était de 10 millions d'euros. Avec ce plan de 46 millions d'euros en quatre ans, on va au-delà. »
Avec ce plan, l'avenir se décline en partie autour du numérique et du laser, pour quelques-uns des pavillons Imax du Futuroscope, comme le Kinémax. La salle du Tapis Magique est quant à elle promise à une attraction " à sensation " majeure.
En prélude à cette refonte des contenus, la dernière nouveauté du parc, un voyage dans le temps avec les Lapins Crétins d'Ubisoft, se taille pour sa part un beau succès médiatique. Présentée samedi dernier en avant-première, elle sera l'attraction phare des vacances de fin d'année.

Alain Defaye