24 août 2011

Michel Fugain en concert le 26 Août 2011


 
L'histoire de Michel Fugain
Michel Fugain est attendu vendredi au Futuroscope pour la clôture des Heures Vagabondes. Plus qu'un concert, ce sera une belle histoire... la sienne.
 
Que chanterez-vous au Futuroscope ?

« C’est magnifique à avoir à
distraire les gens, les émouvoir. Il y aura toutes les chansons
possibles et inimaginables que les gens connaissent, bien sûr. Ce ne
sera pas chiant comme un récital. Je raconte une histoire, une vie,
celle d’un homme qui a fait des chansons… »


Vous êtes sept… Ce doit être assez
festif ?


« Quand on a la vie chevillée au
corps, on est rarement déprimant. On a de l’énergie, de l’envie…
»


Vous êtes au cœur d’un projet sur
les quatre saisons, avec un mini-album de 6 titres par saison.
Pourquoi ce choix ?


« C’était une bonne idée sur le
papier, mais le système commerçant n’est pas fait pour. Même en
radio, le temps que vous passiez au comité d’écoute, ça prend
déjà un mois et demi ! En tout cas, il y aura un double album de 24
chansons à la fin de l’année. »


Écrire 24 chansons en 1 an, c’est
énorme…


« Je vous le confirme ! C’est dur,
je tourne autour des rimes… Mais bon, y en a qui font les trois
huit chez Renault, ça c’est vraiment dur ! »


Il y a toujours des chansons engagées
?


« Elles ne sont pas engagées, mais si
on est un peu citoyen, on est obligé de réagir à la société dans
laquelle on vit, au régime économique qui fait des malheureux, à
la déshumanisation de notre société… C’est plus un engagement
citoyen que politique. Je n’ai pas envie de faire un meeting.
Franchement, il n’y a que l’être humain qui m’intéresse. Je
tiens mon rôle d’être humain qui vit avec d’autres êtres
humains. »


Vous poussez parfois des coups de
gueule. Est-ce facile à gérer dans une société qui met un point
d’honneur au politiquement correct ?


« La balle est plutôt dans le camp
des gens qui ne gueulent pas. Mais à presque 70 balais, je gueule
beaucoup moins. Moi, j’ai fait mon taf, c’est maintenant à vous
de changer les choses. Si vous ne voulez pas, c’est votre problème.
Le Caddy du vendredi ou du samedi, ce n’est pas une fin en soi. Ce
n’est pas un idéal. L’idéal est d’être réellement libre, de
ses choix, ce qui vachement difficile avec la téloche qui déborde
de messages pour apprendre la vie aux autres. Des souteneurs de
l’ordre établi. »


Votre femme, Sanda, qui est musicienne
et chanteuse, participe-t-elle à vos projets de création ?


« Elle est à l’écoute sans arrêt.
Je ne chante rien sans qu’elle entende ce que ça fait. Cette femme
est géniale. C’est un cadeau du ciel. On ne fait qu’un, aussi
bien dans la vie que professionnellement. Dans un seul but, créer,
avancer. »


C’est elle qui vous a aidé à vous
relever après le décès de votre fille Laurette ?


« Elle m’a aidé à me relever, à
redevenir insouciant, retrouver l’innocence qui est la vertu
première d’un artiste. »


Est-ce que l’échec de l’aventure
Attention mesdames et messieurs en 2005 vous a blessé ?


« Pas vraiment, parce que ce n’était
pas un projet à moi, mais à mon producteur Jean-Claude Camus. Qui
ne l’est plus depuis, parce qu’il s’est avéré un mauvais
producteur : c’est plutôt un tourneur de luxe! Il ne sait pas
prendre les décisions de producteur. Je ne le savais pas. Il roulait
des mécaniques. Ça ne m’a pas vraiment passionné. Le Big Bazar,
ça marchait, parce que c’était une troupe, unie. Bon, je me suis
fâchée avec Camus. Et j’ai bien fait. J’ai arrêté les grosses
machines qui ne sont pas suffisamment intelligentes. Elles manquent
de matières grises. Je suis allé vers les indépendants et ça a
changé ma vie. Des gens qui ont envie, qui se défoncent pour la
création. Une véritable équipe, ça n’a pas de prix. C’est
mieux qu’un producteur qui arrive en jet privé et se pose sur une
chaise pour regarder. Plus on avance en âge, plus on cherche de
l’humain, quelque chose qui marche avec le cœur et la peau. »


En fait, vous avez recommencé le Big
Bazar avec votre équipe!


« Je prends bien plus de plaisir
qu’avec le Big Bazar. On ne vivait pas ensemble, comme certains le
pensaient. On travaillait, on avait un énorme outil en commun. Un
chapiteau, une salle ambulante de 3.000, 4.000 places. On se posait
une semaine par ci, deux semaines par là, et ça drainait à 150 km.
On était tout le temps au travail. J’ai pris bien des pieds plus
grands à l’atelier que j’ai fait à Nice… Et maintenant, ce
que je vis, c’est même indécent ! C’est superbement incroyable.
»


Vous allez avoir 70 ans l’an
prochain. Comptez-vous fêter ça sur une grande scène ?


« Ah non! Je n’ai aucune envie de
ça. J’ai 45 ans de métier. Il est de bon ton de fêter les 50…
On verra bien. Je crois, pour l’instant, que ce sont les dernières
chansons que je fais. Le format chanson, je veux dire. Parce que le
métier a changé, parce que les radios ne passent plus les plus de
50 ans ! C’est tellement commercial que lorsqu’un jeune arrive,
on demande d’abord : “ c’est quoi le plan com’? ” La
chanson faut que ce soit populaire. Je ne sais pas qui a dit que
populaire, c’est populacier… Mais ce n’est pas vrai ! Brassens,
Brel, c’est populaire. On les chante sous sa douche. »


Vous voulez passer à quoi alors, si
vous arrêtez le format chanson ?


« Il y a des spectacles musicaux à
faire, à écrire, où l’on fait chanter des rôles, des
personnages, dans des histoires qu’on raconte… À la fin de
l’année, j’aurais 304 chansons. Ça va, j’ai donné. Il n’y
en a pas beaucoup que je regrette en plus. J’ai fait mon taf en ce
qui concerne les chansons populaires. Et je suis bien incapable de
savoir à quoi sert une chanson qui n’est pas populaire ! À part
être une thérapie pour son auteur. Une chanson populaire est
universelle. N’importe quel pays peut la reprendre. Ça se chante
entre potes. »


Vendredi 26 août à 20h30 au Futuroscope. Entrée libre dès 19h.

Propos recueillis par Marion Valière Loudiyi

Posté par blogfuturoscope à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 août 2011

Réhabilitation de l'attraction Vienne dynamique +d'effets

L'attraction Vienne dynamique +d'effets sera fermée du 05 septembre au 19 octobre 2011 pour une petite réhabilitation prévue pour les 25 ans du parc en 2012. Il est notamment prévu le rajout d'écrans latéraux dans la salle de show qui sera encore plus immersive !

Posté par blogfuturoscope à 00:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

17 août 2011

Hausse de la fréquentation de 7% en juillet

17/08/2011 05:30 Source : http://www.centre-presse.fr/article-162749-saison-estivale-la-vienne-tire-son-epingle-du-jeu.html
Saison estivale : la Vienne tire son épingle du jeu
Malgré une météo presque "automnale" parfois, la Vienne s'en est sortie,
en juillet, boostée par la fréquentation en hausse de ses sites couverts.
La Planète des crocodiles a vu sa fréquentation augmenter de 7,50 %.

Il faudra attendre encore pour dresser un bilan chiffré de l'activité touristique dans la Vienne mais d'ores-et-déjà la saison 2011 restera dans les mémoires comme l'été pourri de la décennie ! Surtout dans celles des propriétaires de campings et des gérants de plan d'eau ou bases de loisirs. Juillet a été dur pour la quasi-totalité des structures de plein air même si certaines sont néanmoins parvenues à maintenir un certain niveau d'activités. Exemple à Moncontour: la base du Grand Magné, gérée depuis mars 2010 par la société Terre de France, a pu compter sur la présence de saisonniers (cueillette des melons) et dans le Châtelleraudais, aux Petites Minaudières à Saint-Sauveur, sur celle des curistes.

"Les sites touristiques couverts ont fait le plein"

Néanmoins, le département s'en est de même mieux sorti que d'autres. « Les sites touristiques couverts ont fait le plein en juillet. Le Vieux Cormenier a enregistré une hausse de 9% du nombre de visiteurs! C'est de l'ordre de 7,5% pour la Planète des crocodiles et de 18% pour l'abbaye de Saint-Savin », analyse Hugues Lallemand, directeur au Comité départemental du tourisme. La diversité de l'offre y est pour beaucoup, selon lui.


Le chiffre des 4,5 millions de visiteurs accueillis dans la Vienne en 2010, sera-t-il atteint cette année, voire dépassé ? A voir.


A savoir. Futuroscope : + 7% en juillet. Du côté de Chasseneuil, la tendance qui se dégage avant tout bilan chiffré est plutôt encourageante, selon Dominique Hummel, président du directoire. « Le Futuroscope a enregistré en juillet une hausse de 7% de son chiffre d'affaires. Nous avons constaté que les estivants étaient plus nombreux à faire des excursions. » Pour août, en revanche, il ne fait pas preuve du même optimisme. « La croissance sera moins forte. On note une désaffection pour la destination Atlantique. A force d'entendre qu'il y faisait mauvais, un tiers des touristes a changé sa destination au détriment du sud Atlantique. Il est clair qu'il y aura moins de monde, moins d'excursions. L'effet de la météo est donc très contrasté cet été.

Le chiffre
20. C’est en pourcentage la baisse de visiteurs enregistrée par la Maison du Tourisme en juillet. Cette indication est toutefois compensée, pour le directeur du Comité départemental du tourisme, par une hausse du chiffre d’affaires notamment sur les produits du terroir. « L’explication pour moi est simple, quand il fait un sale temps, un petit “ gueuleton ” remonte le moral. » Dans les différentes boutiques des sites touristiques ou parcs animaliers, les touristes ont également acheté. « On jugule nos peurs en se faisant de petits plaisirs, analyse-t-il, c’est une soupape de sécurité.

Sylvaine Hausseguy

Posté par blogfuturoscope à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 août 2011

La cité du numérique s'est refaite une jeunesse

20110730-19

Des panneaux solaires sur la Cité du numérique ?

28 Juil 2010

900m2 de panneaux photovoltaïques pourraient être installés prochainement sur la verrière du pavillon du Futuroscope. La société Vienne Photovoltaïque vient de solliciter la direction du parc et son principal actionnaire, le Conseil général.
La société Vienne Photovoltaïque a pour activité d'investir dans des installations de production d'électricité d'origine photovoltaïque, en vue de les exploiter et de vendre l'électricité produite à tout distributeur.

Créée en juillet 2009, Vienne Photovoltaïque SAS est l'émanation commune de la Caisse des Dépôts et de Sergies (filiale du Syndicat intercommunal d'électricité et d'équipement de la Vienne comme peut l'être Sorégies). Le premier projet réalisé a été la centrale solaire de 2 800m2 implantée sur le toit du lycée de Venours, en partenariat avec la Région Poitou-Charentes.

Les élus du Département se prononceront sur le projet  de la Cité du numérique lors de la commission permanente du vendredi 29 juillet. Ils devront autoriser ou non la société d'économie mixte locale (SEML) Nouvelle du parc du Futuroscope à sous-louer cet emplacement à l'exploitant en question.

On se souvient qu'un autre projet de centrale solaire, de 25 000m2 cette fois, est envisagé sur les parkings des bâtiments Arobase et du Palais des congrès (téléport 1).

 

Romain Mudrak
Source : http://www.technopolitain.com/a294/des-panneaux-solaires-sur-la-cite-du-numerique

20110730-21

Posté par blogfuturoscope à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 août 2011

L'été du Futuroscope

Un été animé !

Pendant tout le mois d'août 2011


L'été s'annonce festif au Futuroscope ! Venez applaudir de nombreux artistes rythmant les allées du parc.

ete2011-3Les Yamakasis (compagnie Majestic Force) : du 2 au 5 août et du 8 au 11 août
Turbulents, très mobiles et inséparables, les Yamakasis maîtrisent l’art du déplacement comme personne : ils sont capables de grimper, sauter et virevolter partout.

 

 

 

 

 

ete2011-1L'Expédition (compagnie Les Traîne-Savates) : du 2 au 4 août
Suivez ce groupe composé de 11 musiciens et 3 danseurs au sein de leur univers Funky, coloré et rythmé.

 

Les Androlux : les 3, 4, 23 et 24 août
Ils créent des jeux de lumières rythmés. Ces personnages du futur viennent à la découverte de la planète Terre et de ses habitants.

Mystérieuses Coiffures (compagnie Salut l'Artiste) : du 5 au 7 août
Sans ciseaux ni peigne, Christophe permet aux oiseaux, aux fleurs de se poser sur des têtes consentantes.

Retouramont : du 8 au 11 août
Plusieurs danseurs évoluent sur une pyramide géante de cordes suspendue à une dizaine de mètres au-dessus du vide.

AOC : du 8 au 11 août
Les 9 musiciens d'AOC lorgnent vers la comédie musicale pour vous proposer un nouveau spectacle atypique, réjouissant et haut en couleurs.

ete2011-2Le Géant : du 9 au 11 août et du 16 au 18 août
Aux détours des allées du Parc, faites une rencontre surprenante avec une gigantesque marionnette...

Une balle entre nous (compagnie Les Zygomatiks) : du 9 au 11 août
2 comédiens proposent un spectacle de jonglerie burlesque.

 

 

 

V'la la Fanfare (compagnie La Clique sur Mer) : du 12 au 15 août
Suivez cette bande de joyeux lurons composée de 6 musiciens au travers d'un répertoire varié et tonique avec des mises en scène qui ne manquent pas de sel.

Rêve d'Herbert (compagnie Quidams) : du 12 au 14 août
Elles s’avancent dans l’ombre, longues silhouettes blanches, sur échasses, drapées de toiles, qui semblent attendre on ne sait quel rendez-vous.

Catch Me ! (compagnie EGO - danse hip-hop) : du 12 au 15 août
Une communauté atypique se mêle aux visiteurs pour provoquer des situations décalées.

Les Polis sont Accoustiques : du 16 au 18 août
Suivez cette bande de joyeux lurons composée de 6 musiciens au travers d'un répertoire varié et tonique avec des mises en scène qui ne manquent pas de sel.

 

ete2011-4Les Androides (Air Compagnie) : du 16 au 20 août
Une escouade de robots humanoïdes débarque. Ils sont programmés pour évoluer  ensemble mais leur mécanisme se détraque. L'intelligence artificielle n'est pas encore au point … et donne un spectacle atypique et amusant.

 

Silences amusants d'un couple en blanc (compagnie Sivouplait) : du 16 au 20 août
Ce couple de mimes navigue sans cesse entre improvisation, interaction avec les spectateurs et caricatures de scènes quotidiennes qui deviennent rapidement loufoques et incontrôlables.

 

ete2011-6Jazz Combo Box : les 23 et 24 août
Une Fanfare de cuivres additionnée d’un scratchophone portatif. 

 

Et rencontrez aussi : Arthur & Sélénia, FutuRobot, Les Messagers, Les Magnétiques ou encore Le Maitre de l'eau.

Posté par blogfuturoscope à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 août 2011

Derniers appel d'offres du Futuroscope

L'hôtel du Futuroscope, Jusqu'au 02-09-2011-Intitulé :
Objet : Réhabilitation des quatre bâtiments de l'hôtel du Futuroscope et création d'une passerelle - Parc du Futuroscope
Réhabilitation des quatre bâtiments de l'hôtel du Futuroscope et création d'une passerelle - Parc du Futuroscope
Organisme : Conseil Général de la Vienne
 
Le Monde des enfnats, Jusqu'au 19-08-2011-Intitulé :
Objet : Travaux d'aménagement d'une aire de jeux au Monde des enfants du Parc du Futuroscope
Travaux d'aménagement d'une aire de jeux au Monde des enfants du Parc du Futuroscope
Organisme : Conseil Général de la Vienne
 
Le meilleur du dynamique, jusqu'au 18/08/2011 12:00
Référence | Intitulé :
 Objet :
Travaux de remplacement du revêtement des murs de la salle du pavillon Vienne Dynamique - Parc du Futuroscope

AVIS D'ATTRIBUTION - FUTUROSCOPE - Appel à candidatures pour la conception et la réalisation de la nouvelle scénographie du pavillon « Le Meilleur du Dynamique ».
Date de publication sur le site de Museumexperts SAS : 28/07/2011
Date limite de réception : 00/00/0000
Type de marché / mission : services
Secteur d'activité : exposition / scénographie
Lieu d'exécution du marché / de la mission : Poitou-Charentes


Descriptif du marché / de la mission :

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE

Place Aristide Briand
86000 POITIERS
***
AVIS D’ATTRIBUTION DE MARCHE
***
FUTUROSCOPE

Commune de Jaunay-Clan (86 – Vienne)

Procédure adaptée restreinte
(Article 30 et 28 du Code des Marchés Publics)

CONCEPTION ET REALISATION DE LA NOUVELLE SCENOGRAPHIE DU PAVILLON « LE MEILLEUR DU DYNAMIQUE »
PARC DU FUTUROSCOPE

Le marché a été attribué à l’entreprise suivante :

Marché n° M11 069
SARL EPATANT – 13 rue Lamartine – 92000 NANTERRE
Montant : 479 886 € HT

Date de notification du marché : 22 juillet 2011

Le contrat est consultable, dans le respect des secrets protégés par la loi, à l’adresse du pouvoir adjudicateur figurant en tête du présent avis, à la DIFAF - Service des Investissements Futuroscope après demande de rendez-vous en contactant le n° suivant : 05 49 50 02 00.
Date de signature du marché : 18 juillet 2011

Instance chargée des procédures de recours et auprès de laquelle des renseignements peuvent être obtenus concernant l’introduction des recours :
Tribunal administratif de Poitiers – 15 rue Blossac – 86000 Poitiers – Tel 05 49 60 79 19 – Fax : 05 49 60 68 09.

Date d’envoi de l’avis à la publication : 28 juillet 2011

Posté par blogfuturoscope à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 août 2011

Nouveau visage du Monde des enfants

Depuis cette année, des nouveaux éléments sont arrivés au Monde des enfants dans la continuité de l'année dernière. Toujours rouge, nouvelle couleur attribuée à cette zone, les éléments ont été installés à la place de l'ancien décor. Bien que les éléments soient originaux, il manque toutefois des haies de verdure, des talus pour délimiter cet espace très étendu.

20110730-11

20110730-12

20110730-16

20110730-17

20110730-18

Une scène est en cours d'installation... A la place de la maison musicale

20110730-14

L'emplacement des machines de léonard, nouveau manège

20110730-15

Posté par blogfuturoscope à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :